Retour sur le premier Forum des amis des parcs de Montréal

11 juin 2021

Park People

Le premier Forum des amis des parcs de Montréal, Organisé en collaboration avec Les amis de la montagne, et en partenariat avec le Centre d’écologie urbaine de Montréal et le Conseil régional en environnement de Montréal, a rassemblé près de 150 participants.

Citoyens passionnés, représentants d’organisations communautaires, employés municipaux et professionnels de l’aménagement se sont réunis autour du vaste thème du “Pouvoir des parcs urbains” ! Bien que virtuel, ce premier rassemblement nous a prouvé l’intérêt des montréalais pour leurs parcs !

Rien d’étonnant quand on sait que plus de 60% des montréalais n’ont pas accès à une cour arrière et que Montréal compte déjà plus de 70 initiatives de types amis de parc à travers ses 19 arrondissements. Ensemble, nous avons posé les premières pierres du nouveau Réseau des amis des parcs de Montréal.

Ce Réseau nous permettra d’être collectivement mieux outillés pour activer le pouvoir de nos parcs urbains. Afin de perpétuer nos apprentissages, nous avons le plaisir de vous faire revivre l’expérience du Forum avec un court bilan et la rediffusion de la conférence d’honneur et du panel!

 

“Bravo! Il s’agit d’une démarche nécessaire et pertinente! La dynamique entre les associations et regroupements sera un point à maintenir pour assurer la vitalité du réseau.” Citation des participants

 

À la découverte des passionnés des parcs de Montréal

 

Ce premier rendez-vous du forum a rassemblé une vingtaine de passionnés des parcs de Montréal autour de quelques tables virtuelles dans lesquelles ils ont pu partager les vertus et enjeux de leur parc préféré. Nous avons ainsi pu découvrir la richesse de nos parcs urbains d’Est en Ouest de l’île de Montréal.

 

Les parcs urbains préférés des participants au déjeuner des Lève-Tôt

 

Pour les participants, il est sans équivoque que les parcs urbains apportent au quotidien du bonheur, de la paix, un contact avec la nature et de l’équilibre. Des bénéfices fort précieux particulièrement suite aux défis que la pandémie nous a tous fait vivre.

 

 

Lors des discussions de groupe, les participants ont d’abord pu faire connaissance, puis ont ensuite identifié les enjeux prioritaires du réseau : la conservation de la biodiversité et des milieux naturels, l’équilibre entre fréquentation et protection, les besoins d’infrastructures adaptées, le civisme et l’usage des aménagements, la connectivité entre les parcs et des enjeux de gestion et de financement.

Ces enjeux complexes mais incontournables ont alimenté les réflexions tout au long du Forum!

 

Un lancement d’honneur du Réseau des amis des parcs de Montréal

 

 

La conférence d’honneur marquait le lancement officiel du Réseau des amis des parcs de Montréal.

Après des allocutions motivantes de tous les partenaires et un chaleureux mot d’appui de la Mairesse de Montréal, madame Valérie Plante, Adrian Benepe et Nathalie Boucher nous ont transporté de Montréal à New York en passant par Madrid, Sydney et Shanghai pour une présentation porteuse de réflexions sur le pouvoir des parcs urbains et leurs activations.

Adrian Benepe, Président et chef de la direction au Brooklyn Botanic Garden, nous a donné un cours de maître sur l’actuel âge d’or des parcs urbains à travers le monde et tout particulièrement aux États-Unis.

Se basant sur sa vaste expérience, notamment en tant que 14e commissionnaire des parcs de la ville de New York de 2002 à 2012, il a partagé les bonnes pratiques de gestion et de financements de parcs urbains, les solutions novatrices pour l’essor et l’autonomisation des parcs urbains partout dans le monde ainsi que les modèles de collaboration impliquant les organismes de conservation.

 

Extraits de la présentation visuelle d’Adrian Benepe 

 

“Les partenariats sont absolument essentiels non seulement pour créer des parcs mais aussi pour maintenir leur pérennité et s’assurer qu’on ne s’engage pas dans un déclin. Il existe toute une gamme de systèmes de collaboration entre le public et le privé, et ils ont tous leurs valeurs. Les partenariats permettent de fournir certaines ressources que la ville ne pourrait pas fournir seule. Pendant la pandémie, au moment où nous avions le plus besoin des parcs, les budgets ont également baissé et cela a eu des conséquences importantes.” Adrien Benepe

 

Nathalie Boucher, anthropologue et directrice de l’organisme Respire, nous a ramené à Montréal avec ses lunettes d’anthropologue pour une présentation sur la culture des parcs urbains. « Les parcs sont de magnifiques fenêtres sur la culture’’, nous a-t-elle partagé.

‘‘Aux yeux d’une anthropologue de la ville, c’est là que réside leur pouvoir”.

En décortiquant le concept de culture, sous quatre dimensions (sociabilité, représentation, appropriation et disruption) qu’elle a mises à jour depuis bientôt 20 ans de recherche, Nathalie nous a offert un puissant plaidoyer pour démontrer que le pouvoir des parcs est d’abord culturel et que cela implique des actions adaptées pour l’activer.

« Il faut reconnaître la valeur ou les services ethnoculturels, « l’ethno-diversité » des parcs, qui ont autant d’importance que les services écosystémiques, que la biodiversité. Aller dans un parc nous permet d’apprendre à reconnaître les autres, ce qu’ils représentent, les mythes qui les entourent, à s’associer ou non à ces étranger⋅ères. Il faut comprendre les valeurs, croyances, mythes, connaissances partagées par les citoyen⋅nes localement et plus largement, (…) et cesser de miser sur le parc qui peut tout accueillir en tout temps. »

Il faut aménager des parcs partout, dans toutes les variétés possibles. Il faut diversifier (en genre et en nombre) les aménagements, les mobiliers, les accès ­». Nathalie Boucher.

 

Des conversations inspirantes sur équité territoriale et environnementale des parcs de Montréal

 

 

Le panel de discussion sur l’équité territoriale et environnementale dans les parcs de Montréal animé par Karel Mayrand, président-directeur général de la Fondation du Grand Montréal et vice-président du conseil d’administration de la Société du Parc Jean-Drapeau, présentait des experts locaux animés par la volonté d’activer le pouvoir des parcs de Montréal.

Pour cette occasion, Monsieur Robert Beaudry, responsable de la gestion et de la planification immobilière, de l’habitation, des grands parcs et du parc Jean-Drapeau, a souligné l’annonce récente du Plan nature et sports de la Ville de Montréal qui prévoit des investissements de 1,8 $ milliards pour les dix prochaines années afin de développer un réseau de parcs.

Il a rappelé l’importance des parcs devant la crise environnementale et la pandémie ainsi que l’importance de contribuer collectivement à leur pérennisation et amélioration.

Nos quatre panélistes ont partagé, selon leur perspective, les enjeux des parcs actuels et leur vision pour la réalisation et l’aménagement de parcs plus en phase avec les principes fondamentaux relevant de l’équité territoriale et environnementale. Accessibilité, biodiversité, éducation, entretien, justice sociale et environnementale, intersectionnalité, lucidité économique, résilience, santé publique, ont, entre autres, été des thèmes abordés durant les riches échanges entre les panélistes et le public.

Le panel en 4 citations :

« Les impacts globaux des changements climatiques se traduisent à l’échelle locale, jusque dans les parcs, et il sera nécessaire d’aménager ces derniers en conséquence. » – Jérôme Dupras, professeur au Département des sciences naturelles de l’Université du Québec en Outaouais et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie écologique

 

« Les parcs ne sont pas simplement des dépenses que l’on amortit dans les budgets municipaux. Ce sont des investissements qui rapportent de nombreux bénéfices sanitaires quantifiables, notamment sur la santé physique et mentale. » – Anne Pelletier, Agente de planification programmation recherche, Service Environnement urbain et Saines habitudes de vie, Direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre Sud de Montréal

 

« La conception des parcs devrait être abordée comme une opportunité de réparation, qui permettrait aux communautés marginalisées de regagner leur autonomie. » – Lourdenie Jean, Fondatrice de L’environnement, c’est intersectionnel

 

« Les parcs sont des espaces conviviaux et accueillants grandement fréquentés où se réunissent des personnes de toutes les générations et de toute origine. Ce sont de véritables outils d’intégration. » – Michel Lafleur, Président de la Coalition des amis du parc Jarry

 

À votre tour d’activer le pouvoir des parcs urbains!

 

Dans une ambiance décontractée, cette activité clôturait la première édition du Forum des amis des parcs de Montréal. En présence de la ministre déléguée au transport et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, madame Chantal Rouleau, les participants ont célébré les investissements de 223 100,00$ qui ont permis la création du Réseau des amis des parcs de Montréal.

Un verre à la main, les participants ont d’abord échangé en sous groupes thématiques animés (parc vert, parc social, parc avenir) sur les enjeux à considérer et les actions à mettre en œuvre pour activer le pouvoir des parcs montréalais. Les éléments clés discutés ont ensuite été partagés en grand groupe.

L’accessibilité, l’inclusivité, l’aménagement des parcs en concordance avec la valeur des milieux naturels reconnues et les quartiers environnants ainsi que l’éducation citoyenne ont été soulevés parmi les enjeux importants. Alors que, l’appui à la formation de regroupements de citoyens dans les parcs, à la mise en place de programmes d’intendance environnementale, à l’élaboration d’un plan directeur pour les parcs ou encore à la création de nouveaux espaces verts ainsi que de corridors écologiques font partie des actions prioritaires identifiées par les participants.

Selon les participants, ces actions devront être mises en œuvre en priorisant la collaboration, notamment, avec les citoyens au cœur des démarches, mais aussi avec les arrondissements, la ville centre, les organisations de la société civile et la santé publique. La pertinence de la création d’un réseau prend ici tout son sens !

 

Au cours des 4 activités du Forum, nous avons pu sentir l’engouement des montréalais pour leur parcs. Plusieurs enjeux, besoins, actions et nouvelles perspectives ont été identifiés et seront fort intéressants à creuser. Ceux-ci guideront les partenaires porteurs du Réseau des amis des parcs de Montréal dans l’élaboration de la programmation pour soutenir le développement du Réseau.
Au nom de toute l’équipe, merci d’avoir été des nôtres et restez à l’affût de nos prochaines activités !

Le Forum des amis des parcs de Montréal se veut un rassemblement annuel, nous vous donnons donc rendez vous l’année prochaine pour la 2e édition !

 

 


 

   

 

Le Forum des amis des parcs de Montréal est organisé en collaboration avec Les amis de la montagne et en collaboration avec le Centre d’écologie urbaine de Montréal et le Conseil régional en environnement de Montréal

 

 

Le Forum des amis des parcs de Montréal est financé par le Secrétariat à la région métropolitaine du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et soutenu par le Groupe Banque TD.

 

Restez au fait des possibilités de financement, des programmes et des événements offerts par les Amis des parcs

Inscrivez-vous à l’infolettre de Amis des parcs