Ce que les groupes d’amis des parcs nous ont appris sur cette année de pandémie dans les parcs urbains

12 juillet 2021

Park People

Depuis l’an dernier, nous avons appris beaucoup de choses sur notre Réseau national. En effet, les quelque 1000 groupes citoyens mobilisés pour un parc qui le composent, et dont la mission porte entièrement ou en partie sur les parcs, se sont démenés pour aider leurs bénéficiaires de manières vitales et innovantes. Nous sommes vraiment fiers d’eux.

Voici ce que notre sondage annuel mené auprès de ces groupes nous a appris sur les personnes incroyables qui composent le Réseau national des Amis des parcs.

 

Une diversité semblable à celle des parcs eux-mêmes

 

Chaque parc est unique. Et il en va de même pour celles et ceux qui y sont actifs. Il n’est donc pas surprenant que les groupes qui se consacrent à dynamiser les parcs prennent plusieurs formes. En effet, à travers le Canada, les groupes citoyens mobilisés pour un parc sont à la fois composés d’organismes sans but lucratif, d’associations de quartier, de membres d’un jardin collectif, de groupes de résidents et bien plus encore. Leur point commun : la grande majorité, soit 80 % de ces groupes, sont dirigés et gérés par des bénévoles.

 

Plus de la moitié des groupes qui réalisent des idées inspirantes dans les parcs sont actifs depuis au moins 10 ans. En d’autres termes, la moitié des groupes qui composent notre réseau constituent une véritable infrastructure locale avec une présence bien établie auprès de leurs bénéficiaires respectifs. À cet égard, nos ressources et apprentissages tirés de l’expérience de longue date acquise par ces groupes nous permettent de soutenir les groupes plus récents qui en sont encore à leurs débuts dans l’activation de leurs parcs.

Quelle que soit la durée d’existence de ces groupes, tous nous ont indiqué que la collecte de fonds représentait leur plus grand défi. Cette année, 66 % des personnes ayant répondu à notre sondage ont déclaré que financer leur travail constituait un défi important. Alors que le travail réalisé par ces groupes n’a jamais été autant capital, les municipalités sont, quant à elles, confrontées à d’importants déficits financiers. Nous savons d’ores et déjà qu’il s’agira d’un problème essentiel qu’il faudra résoudre à l’avenir.

 

Les groupes citoyens mobilisés pour un parc se démènent pendant la pandémie

Les groupes citoyens mobilisés pour un parc se sont démenés pour leurs bénéficiaires pendant la pandémie. Même si les rassemblements dans les parcs ont été interdits à travers le Canada, plus d’un tiers des groupes interrogés ont déclaré avoir adopté de nouvelles façons d’offrir leurs services.

L’association de quartier Glenelm, à Winnipeg, a indiqué qu’elle jouait un rôle essentiel pour aider ses bénéficiaires à briser l’isolement social : « Nous avons été en mesure de nous adapter et de proposer des programmes et des initiatives pour créer du lien social afin de lutter contre la solitude, la peur, l’incertitude et l’ennui qui règnent à l’heure actuelle. »

Ce groupe n’est d’ailleurs pas le seul à favoriser la cohésion sociale et la résilience des résidents en cette période de crise. En effet, 79 % des groupes citoyens mobilisés pour un parc que nous avons interrogés ont confirmé que, malgré l’année difficile, leur travail dans les parcs et auprès de leurs bénéficiaires avait contribué à créer un plus grand sentiment d’appartenance. À cet égard, citons par exemple des activités de ramassage des déchets respectant les règles de sécurité*, un programme visant à donner une seconde vie à des arbres de Noël dans un parc de Montréal, ou la création d’un programme indispensable de sécurité alimentaire et d’extension des services géré par des bénévoles destiné aux aînés vivant seuls.

 

 

Les Amis des parcs et nos partenaires dans les parcs

 

C’est avec beaucoup de fierté que notre organisation soutient son Réseau national composé de 1000 groupes citoyens, se caractérisant par leur diversité, leur esprit d’innovation et leur présence locale, et qui réalisent des idées inspirantes dans les parcs urbains du Canada.

À cet égard, plus de 50 % des groupes ayant répondu à notre sondage pancanadien ont déclaré que leurs efforts se concentraient sur les parcs situés dans des quartiers défavorisés ou marginalisés. Cette année, nous avons continué à aider ces groupes non seulement en leur offrant un soutien financier grâce à des programmes comme les Bourses TD Amis des parcs et InTO The Ravines*, mais aussi grâce à des ressources et des webinaires en réponse à la pandémie, à notre Rapport sur les parcs urbains du Canada de 2020, ainsi que grâce à des programmes comme Parcs Cœur vital et Susciter le changement

 

 

Par ailleurs, nous avons été ravis d’apprendre que 91 % des groupes citoyens mobilisés pour un parc ont déclaré que le travail des Amis des parcs leur était utile.

À cet égard, le Groupe Éthé-Vert Saint-Léonard de Montréal nous a remerciés en disant : « Nous tenons à vous remercier en particulier pour votre aide pratique et financière. Sans cela, nous n’aurions pas été en mesure d’aider les résidents à profiter de leurs espaces verts uniques. » 

À une époque où l’incertitude financière représente une préoccupation générale, nous sommes heureux de savoir que nous avons pu soutenir ces groupes en les aidant à collecter des fonds (76 %), à rester motivés pour accomplir leur travail dans les parcs (76 %), et en renforçant leurs connaissances et leurs compétences (71 %) pour améliorer leurs activités dans les parcs.

Alors que les journées continuent de s’allonger et que la pression commence à retomber lentement, les parcs et les lieux publics continueront d’apporter une lueur d’espoir dans nos villes et nos vies. Nous le devons en grande partie au travail réalisé par les groupes mobilisés pour un parc qui composent notre Réseau national, ainsi qu’aux personnes qui se sont démenées pour aider leurs bénéficiaires à faire face à cette crise. C’est grâce aux efforts collectifs de ces personnes que nos parcs peuvent continuer à égayer nos vies et nos quartiers. Du fond du cœur, merci. 

 


 

Rendu possible grâce au généreux soutien de :

 

Restez au fait des possibilités de financement, des programmes et des événements offerts par les Amis des parcs

Inscrivez-vous à l’infolettre de Amis des parcs