Neuf projets qui ont démontré le pouvoir des parcs en 2021

17 janvier 2022

Park People

« Les parcs ne peuvent à eux seuls résoudre les problèmes liés aux changements climatiques, au racisme et à la santé publique. Cependant, en tant qu’espaces publics, ils jouent un rôle vital en nous aidant à apprendre à vivre ensemble dans une société plus résiliente et plus équitable. » Rapport sur les parcs urbains du Canada 2021

En 2021, nos parcs urbains, à petite et grande échelle, ont démontré tout leur potentiel : le potentiel de nous offrir un lieu de répit où nous ressourcer en toute sécurité après avoir passé du temps à l’intérieur; le potentiel de nous aider à bâtir des sociétés plus équitables et résilientes qui permettent aux gens de tisser des liens en temps de crise mondiale et dans leur vie quotidienne; et le potentiel de nous aider de multiples façons à renouer avec la nature en ville.

C’est là tout le pouvoir des parcs, un pouvoir que nous pouvons activer en investissant dans nos espaces verts urbains, en abolissant les mentalités colonialistes et en adoptant des solutions en amont plutôt qu’en aval qui favorisent le bien-être des êtres humains et la santé de notre planète.

 

Légende : Will Kwan, A Park for All, 2018, une installation textuelle dans le cadre du programme d’art public d’Evergreen. Photo : Claire Harvie.

 

Et ce pouvoir des parcs se reflète dans les neuf initiatives qui ont défini le travail des Amis des parcs en 2021. Chacun de ces exemples illustre les possibilités qui s’offrent à nous lorsque nous cessons de voir les parcs comme « un plus », mais plutôt comme des infrastructures « essentielles » pour les villes canadiennes.

 

Favoriser l’équité et la résilience dans les parcs urbains

 

Dans leur Rapport sur les parcs urbains du Canada de 2021, les Amis des parcs ont étudié la façon dont les parcs peuvent contribuer à créer des villes plus résilientes et équitables, non seulement dans les efforts de relance suite à la pandémie, mais aussi à l’approche d’une autre crise imminente : celle des changements climatiques. Les conclusions du rapport, qui s’appuient sur les résultats d’une enquête menée auprès de quelque 3 500 personnes, sur des entretiens avec 40 expertes et experts de premier plan ainsi que sur les données et les pratiques des 32 Villes canadiennes participantes, ont suscité des changements substantiels dans les parcs urbains du Canada. 

Parmi les informations précieuses contenues dans le rapport, citons le fait que :

Nos recherches pour le Rapport annuel sur les parcs urbains du Canada de 2022 sont en cours. Celui-ci portera sur la façon dont les approches collaboratives et fondées sur l’équité peuvent influencer notre appréciation des parcs et des espaces naturels urbains ainsi que notre expérience.

 

Les 10 plus grands projets de parcs urbains au Canada

Pour marquer leurs 10 ans, les Amis des parcs ont publié une formidable série de 10 articles sur les parcs écrits par les meilleur(e)s rédactrices et rédacteurs dans le domaine de l’urbanisme au Canada.

D’après le talentueux rédacteur de cette série, Dylan Reid, « la taille des projets que nous avons étudiés était très variée, allant de celle d’un timbre-poste illustrant la nature à Etobicoke, dans l’ouest de Toronto, à celle d’une vaste agglomération dans l’ouest de la ville de Montréal. Beaucoup sont semblables à un ruban et suivent le tracé d’anciennes infrastructures ou le lit d’une rivière; d’autres présentent des formes irrégulières et se sont taillé une place dans des espaces peu attrayants grâce au génie créatif. »

 

Légende : une illustration de Jake Tobin Garrett.

 

Magnifiquement illustrés par Jake Tobin Garrett, les 10 articles de notre série spéciale Anniversaire démontrent que les meilleurs parcs et espaces publics sont gérés par les résidents et résidentes et reposent sur l’énergie et le soutien des municipalités, des professionnels des parcs, des associations et bien d’autres encore.

Découvrez les 10 articles célébrant les 10 ans des Amis des parcs.

 

Favoriser les liens avec la nature et les autres 

Rien ne montre mieux l’engagement indéfectible du Réseau national des Amis des parcs que les événements financés par les Bourses TD Amis des parcs. Les 72 groupes ayant organisé plus de 216 événements dans les parcs en 2021 sont en grande partie des groupes citoyens composés de bénévoles.

 

Légende : Les bourses TD Amis des parcs 2021, Art Bikers, Halifax, Nouvelle-Écosse. Photo : Carolina Andrade.

 

Ces héros locaux œuvrent pour le bien de la population de leurs quartiers en proposant des programmes innovants et divertissants. Parmi ces projets, citons celui réutilisant des sapins de Noël pour créer une forêt éphémère et une ambiance magique au parc Jarry de Montréal ou un atelier de réparation né d’un partenariat innovant entre une association d’art et une agence de services d’immigration à Halifax.

Nous venons aussi de lancer les nouvelles Bourses TD Amis des parcs de cette année. Quel projet souhaitez-vous concrétiser dans votre parc en 2022?

 

Amplifier l’effet de la nature en ville

 

En 2021, les Amis des parcs ont lancé leur programme phare Parcs Cœur vital. Pour ce faire, ils se sont associés aux organisations les plus emblématiques représentant les grands parcs urbains du Canada : High Park Nature Centre, Stanley Park Ecology Society et Les amis de la montagne. Ces grands parcs, qui représentent le cœur vital de leur ville respective, contribuent à guérir la terre et permettent aux gens de renouer avec la nature. Prenons l’exemple de la Stanley Park Ecology Society, dont les bénévoles ont éliminé 8 000 m3 de plantes envahissantes en plus de 10 ans et les ont remplacées par plus de 8 000 arbres, arbustes et herbes indigènes.

 

Légende : Les amis de la montagne

Grâce au programme Parcs Cœur vital, notre organisation investit dans l’avenir des grands parcs urbains du Canada tout en étendant son impact et en inspirant d’autres villes du pays. Ne manquez pas les annonces à venir dans le courant de l’année pour connaître les nouveaux membres de Parcs Cœur vital

 

Susciter davantage de changement dans les parcs

 

Créé en 2013, le programme Susciter le changement des Amis des parcs repose encore fermement sur la conviction que*

« les parcs ne sont pas simplement des lieux de répit avec de l’herbe et des arbres; ils font aussi partie des infrastructures sociales indispensables de nos villes ».

Selon nous, ils ont le potentiel de créer des lieux plus inclusifs et équitables, modelés par et pour les personnes qui les utilisent. » En 2021, le programme Susciter le changement, initialement mis en œuvre à Toronto*, a été lancé à Vancouver. Tandis qu’à Toronto, il est axé sur les Zones d’amélioration des quartiers, à Vancouver, notre travail porte sur les zones qui, selon la Commission des parcs, se caractérisent par un manque d’accès à des espaces verts de qualité et à des programmes dans les parcs.

 

Légende : Hives for humanity, Vancouver

En 2021, nous avons eu le plaisir de collaborer avec des groupes exceptionnels à Vancouver. Par exemple, Hives for Humanity travaille sur les questions d’inclusion et le sentiment d’appartenance en sensibilisant le public à l’apiculture, et Strathcona Community Garden promeut le jardinage et la sécurité alimentaire auprès des communautés asiatiques, du Moyen-Orient et d’Amérique latine de Vancouver.

 

Créer un plan directeur d’adaptation climatique 

En 2021, l’équipe des services professionnels des Amis des parcs a continué à mettre en place des projets dans tout le pays. Entre 2019 et 2021, les Amis des parcs ont travaillé en étroite collaboration avec le CREDDO, la municipalité de Gatineau et d’autres parties prenantes afin de soutenir l’élaboration d’un plan directeur novateur pour les villes de Pointe-Gatineau et de Lac-Beauchamp, endommagées par des inondations.

La crise climatique représente aujourd’hui l’une des menaces les plus pressantes auxquelles la population canadienne est confrontée. Les Amis des parcs ont été en mesure d’offrir leur perspective unique en tant qu’organisation à but non lucratif dont la mission est d’améliorer la qualité de vie des gens grâce aux parcs et aux espaces verts urbains.

 

 

Le plan directeur de Gatineau a été élaboré en collaboration avec des partenaires locaux ainsi que des résidentes et résidents. Il contient une boîte à outils de 25 typologies uniques pour l’aménagement du territoire – espaces verts, jardins collectifs et centres sociaux par exemple –, toutes conçues pour être mises en œuvre par la population locale en fonction de leurs besoins sociaux et environnementaux. Pendant toute la durée de ce projet, les Amis des parcs ont proposé une approche nouvelle pour évaluer le rôle social et environnemental des parcs urbains et pour en tirer parti dans un contexte de changement et de crise. 

 

Mettre les ravins sur le devant de la scène 

Les ravins de Toronto représentent des trésors exceptionnels, souvent cachés. Alors qu’ils sont souvent bien connus de certains groupes de population, les groupes en quête d’équité qui pourraient bénéficier d’un meilleur accès à ces vastes espaces verts luxuriants n’en tirent pas pleinement profit. À ce titre, la ville de Toronto a fait appel à l’aide des Amis des parcs afin de mettre en œuvre son plan de mobilisation citoyenne lié à sa toute première stratégie pour les ravins.

En 2021, le programme InTO the Ravines*, mis en œuvre en partenariat avec la Ville de Toronto, a formé et encadré des agentes et agents de promotion des ravins afin de faire découvrir aux novices cette jungle urbaine.

 

Légende :  Beautification de l’entrée du ravin du parc Panorama à Rowntree Mills

 

En 2021, 800 personnes ont participé à des événements virtuels ainsi qu’à des événements en personne menés dans le respect des règles de distanciation physique dans les ravins et à proximité. À cet égard, 54 % n’avaient jamais visité un ravin à Toronto ou n’y étaient allés qu’une ou deux fois par an. Par la suite, plus de 96 % ont déclaré que l’événement les avait incités à explorer davantage les ravins de Toronto. 

 

Des organisations montréalaises s’unissent pour créer de nouvelles possibilités pour les parcs

 

En 2021, les Amis des parcs ont fait équipe avec quatre grandes organisations de Montréal pour créer le Réseau des amis des parcs de Montréal.

Cette initiative lancée officiellement lors du Forum des parcs de Montréal de 2021 a permis aux Amis des parcs, en collaboration avec le Centre d’écologie urbaine de Montréal, le Conseil régional de l’environnement de Montréal et Les amis de la montagne, de déterminer les groupes qui composent le réseau des parcs de Montréal et de les aider à développer des liens entre eux afin de mieux soutenir les parcs urbains.

 

 

Le Forum a connu un énorme succès. Il a accueilli des conférenciers et conférencières de New York et Montréal de premier plan, et présenté un panel portant sur la justice environnementale dans les parcs. Ne manquez pas le prochain Forum des parcs de Montréal en 2022.

 

Lancement de la Conférence des Amis des parcs de 2022

Fin 2021, notre organisation a officiellement lancé la Conférence des Amis des parcs par le biais d’un appel à propositions sur le thème « Un avenir d’abondance pour les parcs urbains ».

Cette conférence hybride, qui se tiendra en juin 2022, proposera des formations et des activités de réseautage en ligne et en personne, en mettant l’accent sur les parcs de Vancouver ainsi que sur les personnes qui s’y investissent. Les inscriptions à la Conférence des Amis des parcs commenceront en mars 2022. Les penseurs et acteurs des parcs s’y retrouveront afin d’établir de nouvelles collaborations et chercher de nouvelles opportunités pour les parcs urbains du Canada. 

Restez au fait des possibilités de financement, des programmes et des événements offerts par les Amis des parcs

Inscrivez-vous à l’infolettre de Amis des parcs