Dansons sous la pluie: un guide à destination des Vancouvérois pour apprendre à aimer la pluie

J’ai toujours été attirée par le soleil. Comme un chat d’appartement, je cherche les rayons du soleil pour m’y prélasser toute la journée. Inutile de vous dire, donc, que l’hiver sombre et humide de Vancouver est loin d’être ma saison préférée. Contrairement aux autres régions du pays qui l’attendent avec impatience, nous ne pouvons même pas profiter de la belle neige poudreuse et des activités réjouissantes qui y sont associées pendant l’hiver. Toutefois, avec les consignes sanitaires en place pour lutter contre la pandémie et les possibilités limitées de se divertir à l’intérieur, nous n’avons eu d’autres choix depuis l’an dernier que de sortir et de braver les éléments. Et je dois dire que je n’ai jamais autant apprécié le temps pluvieux que cet hiver.

Un sentiment de liberté et de joie intense m’envahit lorsque les gouttes de pluie rebondissent sur mon visage. Passant outre mes inquiétudes tenaces liées à la peur de voir mes cheveux frisotter, c’est comme si je retombais en enfance. J’ai donc pris le parti d’accepter la pluie et, à ma grande surprise, cela est devenu un grand plaisir.

Même avant la pandémie, il était déjà important de passer du temps dehors et de profiter de la nature, quelle que soit la météo. Voici donc quelques conseils et idées pour embrasser votre caractère pluviophile et apprécier la pluie cette année!

 

10 idées d’activités qui vous ferons tomber amoureux des jours de pluie 

 

 

« Celui qui dit que le soleil apporte le bonheur n’a jamais dansé sous la pluie. » – Auteur inconnu

Voici 10 suggestions d’activités qui vous inciteront vous et votre entourage à attendre la pluie avec impatience. Ces activités peuvent se faire avec votre bulle sociale ou avec d’autres personnes en gardant une distance physique, conformément aux consignes de santé publique. 

 

Photo credit: Camilla Topola

 

  1. Arracher les plantes envahissantes. Il est bien plus facile d’arracher les plantes envahissantes quand il pleut, car la terre est bien plus meuble. Cette activité divertissante et gratifiante vous permet aussi de contribuer à la biodiversité endémique de votre région. Vous pouvez offrir votre temps à des organismes comme SPES*, Lower Mainland Green Team*, ou Wildcoast Ecological* en Colombie-Britannique, ou Plantes envahissantes, Nature action Québec, Fondation de la faune au Québec.
  2. Adoptez un collecteur d’eaux pluviales*. Un grand nombre de municipalités ont mis en place ce genre de programmes. Lorsqu’il pleut, des feuilles, des débris et des déchets peuvent bloquer les puisards et empêcher l’eau de pluie de s’écouler correctement. En adoptant un puisard, vous contribuez à protéger la qualité de l’eau, à réduire les risques d’inondation et à éviter que les trottoirs ne soient inondés, et cela tout en vous divertissant. Vous recevrez même une documentation, un guide de formation et des équipements de protection.
  3. Courses de petits bateaux en matières naturelles*. Fabriquez des petits bateaux avec ce que vous trouvez dans la nature et laissez-les voguer sur un petit cours d’eau. Veillez à n’utiliser que des matières biodégradables que vous avez trouvées par terre, au cas où votre petit bateau tomberait dans un collecteur d’eaux pluviales. Avant de ramasser quoi que ce soit dans la nature, nous vous conseillons de lire ces informations pour le faire de manière responsable*.
  4. Réinterprétez les clichés. Allez danser sous la pluie! Trouvez un endroit à ciel ouvert, allumez vos enceintes étanches et commencez à vous dandiner. Vous pouvez même vous servir de votre parapluie comme accessoire. Mais prenez garde à vous tenir à une distance suffisante des autres pour éviter d’éborgner quelqu’un! Créez une liste de chansons pour danser sous la pluie ou écoutez celle-ci sur Spotify.
  5. Organisez un défilé de mode spécial Pluie. La compagnie de théâtre Single Line Theatre* à Vancouver organise depuis trois ans un défilé de mode avec des parapluies sur la place Jim Deva. Les participants reçoivent un parapluie et 50 $ pour acheter du matériel. Un jury composé de citoyens évalue et sélectionne le/la gagnant(e).
  6. Galettes et châteaux de boue. Vous souvenez-vous de la dernière fois où vous êtes rentrés plein(e) de boue? La boue est un véritable miracle de la nature. En effet, les scientifiques ont découvert que les microbes qu’elle contient (Mycobacterium vaccae) ont le même effet sur les neurones que des médicaments comme le Prozac. Il semblerait que le microbe qui se trouve dans la terre stimule la production de sérotonine qui suscite un sentiment de détente et de bien-être. Vous pouvez fabriquer de la boue en mélangeant de la terre et de l’eau, puis profiter de la pluie pour vous nettoyer.
  7. Faites preuve de créativité! La pluie peut donner lieu à de nombreux projets créatifs! Prenez une feuille de papier et voyez les images que dessinent les gouttes de pluie. La pluie transforme aussi la peinture aquarelle et les dessins à la craie. Vous pouvez également essayer de projeter un faisceau de lumière contre un mur pour voir se refléter l’ombre des gouttes d’eau.
  8. Faites du bruit. Prenez des contenants de différentes tailles et placez-les sous la pluie pour écouter le son que les gouttes d’eau produiront dessus. Essayez avec des contenants de différentes matières pour voir si vous pouvez composer la meilleure chanson de l’année! Si vous êtes motivé(e), vous pouvez aussi fabriquer un carillon pour la pluie, en reproduisant l’une des versions proposées par les vainqueurs du concours Life Between Umbrella.
  9. Marches et randonnées dans la nature. Faites une pause pour stimuler vos cinq sens. Quels sons entendez-vous, quelle odeur sentez-vous? Les sentiers que vous empruntez pendant les jours ensoleillés peuvent révéler une toute autre ambiance quand il pleut. Les couleurs dans la forêt peuvent paraître plus vives et les gouttes de pluie peuvent créer de jolies ondulations sur l’eau. Guettez les canards et les limaces qui se cachent généralement dans la végétation quand il fait soleil. Et le couvert des arbres devrait vous protéger de la pluie et vous permettre d’explorer la nature en restant relativement au sec.
  10. Profiter de la neige. Il arrive de temps en temps qu’il neige à Vancouver. Esther Moreno, une personne d’influence et pleine d’énergie dans le quartier de Fraserview, ne rate jamais une occasion de profiter des rares chutes de neige à Vancouver. À chaque fois que la météo annonce de la neige, elle appelle ses voisins ou leur envoie un message, puis prépare des vêtements chauds, des luges et du chocolat chaud qu’elle pourra partager avec eux le temps venu. Convenez au préalable d’un point de ralliement et ayez un stock d’articles d’hiver que vous pourrez partager avec vos voisins pour que tout le monde puisse en profiter.

 

En faire un peu plus

 

En dépit de mon regain d’intérêt pour la pluie, la pandémie a mis en lumière la nécessité de créer davantage d’espaces publics pour s’abriter des intempéries. Contrairement aux paysages enneigés si emblématiques et féériques dans les autres parties du pays et dans les films de la période des Fêtes, les hivers à Vancouver ont toujours été marqués par un temps couvert et pluvieux. Malgré cela, Vancouver ne compte, au sein de ses parcs municipaux, que six espaces publics où l’on peut s’abriter. Pendant que j’écrivais cet article, j’ai cherché plusieurs fois des activités à faire pendant les jours de pluie, mais la plupart des résultats que j’ai obtenus concernaient des musées et des centres d’achat. Tandis que des études montrent l’importance pour notre santé mentale et physique de passer du temps dehors, et ce, en toutes saisons, il est essentiel de répondre à ce besoin criant. 

 

Photo credit: Camilla Topola

 

Après avoir identifié le manque d’espaces publics pour s’abriter de la pluie, nos amis du Vancouver Public Space Network* et Viva Vancouver* ont lancé en 2019 un concours d’idées innovantes dans le cadre de l’initiative Life Between Umbrellas*. Rassemblant notamment des professionnels et des jeunes à l’esprit créatif, cette initiative a généré une multitude d’idées innovantes afin d’améliorer les lieux publics de Vancouver pendant la période pluvieuse de l’année. Les idées emballantes ne manquaient pas! Toutefois, la construction et l’entretien de telles structures dans les parcs et lieux publics peuvent être coûteux. Les résidents doivent donc continuer à exprimer leur souhait de voir la Ville passer des paroles aux actes pour faire de ces structures une réalité. Les urbanistes cherchent souvent à obtenir l’avis de la population sur la planification des parcs et les nouveaux aménagements. Ainsi, surveillez les portes ouvertes et les sondages organisés dans votre quartier, de même que les occasions de participer aux conseils communautaires et aux plans de développements municipaux en tant que bénévoles.

Pendant ce temps, sortez de chez vous et allez vous amuser sous la pluie! Vous réaliserez peut-être que cela ne fait aucun mal de se mouiller un peu! Vous encouragerez peut-être aussi vos voisins à mettre leurs bottes en caoutchouc et à vous emboîter le pas en sautant dans les flaques d’eau!

 

Quelques derniers conseils

 

« Un jour de pluie est le moment parfait pour aller marcher dans les bois » – Rachel Carson

Si vous souhaitez profiter pleinement de la période pluvieuse cet hiver, voici quelques conseils utiles pour vous aider à rester au sec et à profiter de cette expérience.

  1. Investissez dans un équipement imperméable. « Il n’y a pas de mauvais temps, seulement des vêtements inadaptés », dit un dicton norvégien. Si vous vivez dans une ville où il pleut souvent, investissez dans des équipements imperméables si vous en avez les moyens. Toutefois, cela n’est généralement pas bon marché. Guettez les vêtements en Gore Tex, que ce soit dans le rayon des soldes, dans les friperies ou dans des initiatives locales de dons, comme le groupe Buy Nothing Project*. Ces articles sont souvent de très bonne qualité, et vous pourrez faire des économies en achetant les articles que les gens décident de revendre après avoir opté pour un nouveau modèle ou avoir changé de taille. N’oubliez pas non plus de garder sous la main une paire de chaussettes sèches de rechange. Sous vos vêtements imperméables, portez des habits en laine ou en polaire pour avoir chaud, et évitez les matières en coton qui ont tendance à rester humides sur la peau.
  2. Restez visibles. Lorsqu’il pleut, la visibilité des conducteurs est souvent réduite, surtout quand il fait sombre. Pour garantir votre sécurité, portez des vêtements clairs avec des bandes réfléchissantes ou ayez des équipements lumineux au cas où le temps s’assombrirait pendant votre sortie.
  3. Restez actifs. Les jours de pluie en hiver peuvent aussi être très froids. Pour ne pas prendre froid, prévoyez des activités qui vous permettront de rester actifs (voir les exemples ci-dessous).
  4. Trouvez des endroits à l’abri. Bien que nous encouragions tout le monde à tirer parti de la pluie, nous reconnaissons aussi l’importance de faire une pause pour prendre une collation ou réajuster ses vêtements de pluie. Pour vous protéger des éléments, pensez à vous abriter sous un pont, sous le préau d’une école ou en dessous de gros arbres. Sara Bynoe* a dressé la liste des abris extérieurs à Vancouver*. Si vous souhaitez enrichir sa liste ou avez découvert de nouveaux endroits dans votre quartier, n’hésitez pas à les ajouter!
  5. Récompensez-vous en vous dorlotant. Pensez à ce que vous ferez en rentrant à la maison : prendre un bon bain chaud, boire une tasse de chocolat chaud, ou lire un bon livre devant la cheminée, par exemple.

Remarque : Tout le monde n’a pas la possibilité de se réchauffer dans le confort de sa maison après avoir été exposé aux intempéries. Songez à faire don des vêtements de pluie que vous n’utilisez plus ou à faire un don à une organisation caritative près de chez vous qui offre des repas chauds et un abri à ceux qui ne peuvent pas toujours se protéger de la pluie.

 

Rendu possible grâce au généreux soutien de

 

 

 

* Tous les liens suivis d’une astérisque sont en anglais

Credit cover picture: Camilla Topola

 

Restez au fait des possibilités de financement, des programmes et des événements offerts par les Amis des parcs

Inscrivez-vous à l’infolettre de Amis des parcs